bruxisme: origine et conséquences

Tout sur le bruxisme et comment s’en débarrasser

Il vous arrive régulièrement de grincer des dents pendant la journée et même de grincer des dents la nuit? Cela signifie que, comme 10% de la population, vous êtes atteint de bruxisme.


Qu’est-ce que le bruxisme?


Le bruxisme est une mauvaise habitude prise par son corps qui consiste en un grincement des dents (bruxisme excentré) ou un serrement involontaire de la mâchoire (bruxisme centré).

Cette pathologie trouve en effet son origine dans un dysfonctionnement de la mâchoire puisque ces mouvements de la mâchoire ne devraient normalement pas intervenir en dehors de la mastication des aliments pendant les repas. Le bruxisme est un pathologie parafonctionnelle, c’est-à-dire que les mouvements de la mâchoire n’ont aucun intérêt, contrairement aux mouvements de mastication qui interviennent lors de l’alimentation.

bruxisme machoire

On distingue donc deux types de bruxisme:

  • le bruxisme centré: il se caractérise par des mouvements verticaux, provoqués par crispement silencieux ou non de la mâchoire. Ce mouvement vertical répété à pour conséquence de raidir les muscles élévateurs; seuls les articulations travaillent et la dentition est alors soumise à une pression élevée.
  • le bruxisme excentré: il se caractérise par un mouvement collatéral des machoires. En d’autres termes, l’individu atteint de bruxisme excentré bouge les dents d’avant en arrière. Cela consiste à grincer des dents la nuit ou le jour tout simplement. Ce type de bruxisme est généralement plus bruyant que le bruxisme centré.

Quand intervient le bruxisme?


Un individu peut manifester des symptômes de grincement de dent aussi bien le jour que la nuit. On parlera alors respectivement de bruxisme diurne et de bruxisme nocturne.

bruxisme nocturne

Si le bruxisme diurne est aisément contrôlable chez l’adulte car il est soumis à notre propre volonté, en revanche, les choses sont plus difficiles en ce qui concerne le bruxisme nocturne. La nuit, nous ne contrôlons pas nos mouvements. De fait, le dysfonctionnement de la mâchoire est beaucoup plus intensifié et les chocs, frottements et grincements plus violents.

80% des bruxistes (personnes touchées par ces grincements de dent chroniques) pratiquent le bruxisme nocturne.


Quelles sont les causes du bruxisme?


Les thèses sur l’origine du bruxisme sont variées. Les études scientifiques sont en mesure de démonter l’existence de plusieurs causes au bruxisme:

  • Les causes primaires, c’est-à-dire celles qui relèvent d’une manifestation psychosomatique;
  • Les causes secondaires, c’est-à-dire celles qui ont pour origine des troubles dentaires.

On peut également noter d’autres causes au grincement de dent comme le mode de vie.

squelette tête

Le stress, l’anxiété et autres facteurs psychosomatiques à l’origine du bruxisme

Le stress et l’état d’anxiété sont bien souvent à l’origine du grincement de dent. En effet, des études ont démontré la multiplication des symptômes lors des périodes de stress intense (ex: les périodes d’examens pour les étudiants, les périodes de recherche d’emploi…).

Les troubles mentaux et les facteurs psychosociaux indésirables sont parmi les principales causes qui vous font grincer des dents la nuit.  En effet, il a été constaté que près de 70% du bruxisme nocturne se produit à la suite de stress ou d’anxiété.

le stress comme cause au bruxisme

Il est clairement démontré que le stress lié au travail est préjudiciable à un bon sommeil et qu’il peut être à l’origine des états de somnolence diurne. En outre, le stress est également le facteur le plus important associé aux personnes atteintes de bruxisme.

De nombreux maux physiques ont des composantes psychologiques qui peuvent influer sur la vulnérabilité d’une personne à sa capacité à guérir. Les niveaux de stress et les caractéristiques de la personnalité sont souvent considérés comme des facteurs prédisposants pour plusieurs maladies. Le lieu de travail offre un environnement unique où le stress et la personnalité jouent un rôle essentiel dans la performance  Certaines personnes sont moins résistantes au stress et souffrent donc davantage des conséquences physiques et psychologiques. Beaucoup d’études relèvent la possibilité d’un lien entre le bruxisme et l’environnement de travail, en particulier sur les individus sujets à des demandes stressantes.

Les troubles dentaires à l’origine du bruxisme

bruxisme troubles dentaires

On dénombre plusieurs types de troubles dentaires pouvant provoquer des grincements de dents:

  • l’occlusion dentaire est un mauvais alignement des dents qui favorise leur frottement
  • l’infraclusion dentaire favorise les crispements de la mâchoire en raison des dents trop petites

Les troubles du sommeil, causes du bruxisme

Grincer des dents la nuit se produit rarement sans autres symptômes. Des études ont démontré  que le bruxisme se constate plus fréquemment chez des personnes qui ont un trouble du sommeil existant, comme le ronflement, les pauses respiratoires pendant le sommeil ou l’apnée du sommeil.

D’autres troubles du sommeil tels que la paralysie du sommeil, les comportements violents pendant le sommeil, parler dans son sommeil, les états de semi-conscience sont également constatés chez les personnes atteintes de bruxisme.

Parmi tous ces troubles du sommeil, l’apnée du sommeil semble être  le facteur de risque le plus important car il est associé à un état d’excitation. En effet, la fin de l’événement d’apnée est souvent accompagné d’une variété des phénomènes buccaux tels que le ronflement, halètement, les marmonnements et les grincements de dents.

Certains modes de vie, causes aggravantes du bruxisme

Certains facteurs démographiques et certains styles de vie, tels que le jeune âge, le niveau d’éducation, le tabagisme, la consommation de caféine ou d’alcool sont autant de facteurs qui contribuent à l’apparition des symptômes du bruxisme.

De même, l’usage de substances psychoactives (tabac, alcool, caféine, ou médicaments pour le sommeil, la dépression et l’anxiété) augmente l’excitation et entraîne des problèmes d’assoupissement, de somnolence diurne ou nocturne. Le bruxisme est significativement plus élevé chez les personnes dont le mode de vie comprend l’utilisation de ces substances psychoactives.

Les autres causes au grincement de dent

  • les problèmes de déglutition
  • certains antécédents médicaux (anesthésie avec intubation)
  • les tics (mastications d’objets)

Quels sont les symptômes du bruxisme? Comment se diagnostique t-il ?


Les symptômes physiques

symptômes physiques au bruxisme

Maux de tête, douleurs et sensation de raideur, d’inconfort au niveau de la mâchoire sont les principaux symptômes du bruxisme. On en compte d’autres, tels que les douleurs musculaires locales, les maux d’oreilles ou la possibilité limitée d’ouvrir la bouche. 

La perturbation du sommeil de l’individu et de son conjoint est l’un des symptômes les plus constatés chez les patients!

Les symptômes oraux/buccaux 

bruxisme maux dentaires

Des signes spécifiques peuvent être observés lors d’un examen dentaire de routine : érosion ou abrasion des dents, hypersensiblité des gencives, inflammation des gencives, déchaussements des dents.

La migraine est le symptôme le plus souvent constaté chez les personnes souffrant de bruxisme. On estime en effet, que ces individus sont trois fois plus susceptibles de souffrir de maux de tête que les personnes ne souffrant pas de bruxisme.


Quels sont les effets et les conséquences du bruxisme ?


Le bruxisme affecte les individus à bien des égards.

Certains effets indésirables sont temporaires et disparaissent lorsque le bruxisme cesse. D’autres malheureusement, présentent des conséquences qui peuvent être permanentes.

Les effets à court terme 

  • Maux de tête  : grincer des dents la nuit provoque trois fois plus de risques de souffrir de maux de tête.
  • Douleurs au niveau de la mâchoire et des muscles du visage (myalgie faciale)
  • Maux d’oreilles
  • Étanchéité / rigidité des épaules
  • Limitation de l’ouverture buccale
  • Troubles du sommeil
  • Troubles du sommeil du conjoint
  • Mobilité de la dentition
  • Inflammation des gencives

Les effets à long terme 

  • Trouble articulation temporo-mandibulaire
  • Déchaussement des dents
  • Dégradation et usure de l’émail des dents ou même de la dentine (couche localisée sous l’émail dentaire)
  • Sensibilité des dents aux variations de température et à certains aliments
  • Erosion des dents et des couronnes dentaires
  • Cassure des dents et dans les cas les plus graves, atteinte d’un nerf ;



 

Pour aller plus loin:

The bruxism Association

Blog de Stop Bruxisme

 

Tu souhaites te débarrasser du bruxisme? Clique sur les image ci-dessous pour connaitre les différentes solutions qui s’offrent à toi :

les solutions au bruxismela gouttière dentaire pour soigner le bruxisme